Au revoir la L1 : mais nous reviendrons !