VA,on t'aime...

L’histoire de VA et de ses supporters

VA,on t'aime...

Messagepar smoussmouss » 04 Nov 2012, 11:20

La voix des sports du 12 novembre 1984.

Il s'en est produit des événements agréables ces derniers jours dans le football nordiste:succés étincelant de Lille sur Nancy,match nul honorable de Lens à Auxerre,victoire de Dunkerque sur le Red Star,d'Amiens sur le Stade,de Valenciennes sur Reims et en coupe,de Loison,Marcq et Arras sur des adversaires présumés supérieurs.Bref,les angles d'attaque d'un article chantant les louanges de nos footballeurs ne manquent pas,mais c'est pourtant sans hésitation que nous donnons toute priorité aux valenciennois.Pour leur match de samedi,bien sûr,mais surtout pour ce remarquable comportement d'ensemble qui les laisse,après quatorze rencontres à deux points,deux petits points,des leaders de deuxième division.
Eh oui,ce bon VA qui a connu toutes ces dernières années tant de difficultés structurelles,juridiques,financières et autres,propres à l'exclure de la carte de France de football est toujours là,vivant,vaillant,énergique.Et voilà,maintenant qu'il gagne;qu'il plaît,qu'il fait vibrer un public retrouvant et la densité et la joie.Les acclamations qui saluèrent le but de Merry samedi,résonnèrent longtemps dans les travées de Nungesser,ce stade lui aussi bien vieux,qui retrouve en même temps que l'équipe une toute nouvelle jeunesse.
La jeunesse,parlons-en ! Elle est l'élément déterminant de cette réussite par ce qu'elle entraîne de dynamisme,de volonté à toute épreuve.La moyenne d'âge du VA nouveau est l'une des plus basses de l'hexagone,à ce niveau de championnat.Elle avait d'ailleurs amené après la traditionnelle saignée d'inter-saison(Schaer,Périlleux,Leclercq,etc..)à émettre les plus vives inquiétudes sur la capacité à garder la tête hors de l'eau.L'inexpérience était alors redoutée.Mais il s'est trouvé un nouveau président M.Clehet,porteur d'idées neuves,d'une poignée d'amis solides et surtout,d'un enthousiasme en acier trempé,il s'est trouvé aussi un entraîneur,Léon Desmenez au bon sens pratique et à l'ardeur légendaire pour convaincre tous les gamins du club que le football était avant tout une question d'état d'esprit.Et depuis,les gamins en question se battent chaque semaine avec un coeur si gros qu'ils font table rase de tous les attendus tactico-techniques encombrant la cervelle de leurs adversaires.Ils jouent un "hourra football"que les esthètes n'apprécient peut-être pas mais dont le public valenciennois raffole.Et là,se trouve bien l'essentiel.
Alors,puisque l'occasion en est donnée,permets nous,VA, de t'avouer qu'on t'aime.Comme ça,tout simplement.On t'aime pour cette force profonde puisée dans les racines du bassin d'Escaut où l'on sait ce que travailler veut dire.Cette force qui te permet toujours de surprendre,de convaincre,de renaître."Non, non, non,VA il est pas mort"aiment à chanter tes supporters.Comme ils ont raison.Encore quelques efforts côté joueurs pour fidéliser davantage de public et la partie sera gagnée:le syndic qui,pour l'heure,garde encore le club sous tutelle,le libérera,l'entraînera à reprendre une vie totalement normale,à engager par exemple quelques nouveaux éléments pour corser l'effectif.C'est là toutefois qu'il faudra se souvenir de ce qu'ont amené les jeunes d'aujourd'hui.Aucun risque toutefois.A Valenciennes,on n'oublie jamais ce genre de choses.
JEAN REVEILLON.

Images;Tribune de Fer avant destruction et les deux autres 'la voix des sports du 12/11/1984".

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
smoussmouss
Prof
Prof
 
Messages: 3066
Inscription: 04 Mai 2005, 01:00
Localisation: Chez les fouteux d'gins.

Retourner vers Espace Souvenirs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités