Projet d'actionnariat populaire

Seriez-vous prêt à mettre une cotisation pour avoir un pouvoir de décision sur votre club ?

Le sondage est terminé depuis le 23 mai 2014, 09:58

Oui
145
78%
Non
27
14%
Ne sait pas
15
8%
 
Nombre total de votes : 187

RAVEN
Etudiant
Etudiant
Messages : 683
Inscription : 07 mai 2007, 01:00
Localisation : Lille, Calais et Valenciennes (pas assez souvent à mon goût)

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par RAVEN »

Très intéressant ce statut de SCIC
http://www.les-scic.coop/sites/fr/les-scic/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A ... _collectif

Une SCIC est une société coopérative de forme commerciale à gestion désintéressée. Sa fiscalité est identique à celle d'une entreprise classique (sauf exonération partielle de l'impôt sur les sociétés). Elle prend la forme d'une SA, SAS ou SARL, à capital variable.

La SCIC promeut des valeurs collectives et doit avoir un double objectif : efficacité économique et dimension sociale.
La SCIC a pour objet « la production ou la fourniture de biens ou de services d'intérêt collectif qui présentent un caractère d'utilité sociale. »

La SCIC a pour but de produire des biens ou des services d'intérêt collectif au profit d'un territoire ou d'une filière d'activité en associant obligatoirement autour d'un projet trois types d'acteurs :
- des acteurs salariés ou producteurs
- des acteurs bénéficiaires (clients, usagers, riverains, fournisseurs…)
- des contributeurs, personnes physiques ou morales (associations, collectivités, entreprises, bénévoles)
Les collectivités publiques peuvent prendre part au capital de la SCIC dans la limite de 50 %

Selon le principe général de la coopération, chaque sociétaire dispose d'une et d'une seule voix à l'assemblée générale (« un associé = une voix »), indépendamment de ses parts dans le capital social.
Toutefois, dans certaines SCIC, sans déroger à ce principe mais pour garantir un équilibre des pouvoirs dans un sociétariat hétérogène, le vote des associés en assemblée générale peut être décompté par collèges de vote (trois au minimum) si les statuts le prévoient. Dans ce cas, aucun collège de vote ne peut disposer de la majorité à lui seul (entre 10 % et 50 % par collège de vote).

Le statut de SCIC est celui qui permet d'associer le plus facilement des collectivités publiques au capital et donc aux décisions de la société. Ce qui est rassurant et attractif pour les collectivités publiques, qui disposent ainsi d'un vrai droit de regard effectif sur les décisions de la société et sur l'utilisation des fonds, notamment leurs fonds publics, qu'elles attribuent à la SCIC.

Il est possible de transformer une association ou toute société en SCIC sans changement de personne morale (continuité des contrats et neutralité fiscale de la transformation).

Ce statut de SCIC permet aussi facilement l'instauration d'un actionnariat populaire et l'implication des représentants de supporters dans la gestion du club.

Bien entendu, pour transformer la SASP VAFC VSD en SCIC, il faut que les actionnaires actuels de la SASP soient d'accord.
Et ça, c'est pas gagné...

dooby59
Légende du forum
Légende du forum
Messages : 18395
Inscription : 21 sept. 2006, 01:00
Contact :

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par dooby59 »

C’est exactement ce qu’a fait le Sporting Club Bastiais. Je suis sûr qu’ils reviendront encore au premier plan (Comme ils l’ont toujours fait) et qu’ils seront plus fort avec ce type de montage.

Il est anormal que la collectivité locale de Valenciennes Métropole n’ait aucun droit de regard en ayant largement participé au sauvetage du club. Pareil pour la ville de Valenciennes qui subventionne le club. On aurait dû dès 2014 redémarrer en statut SCIC et non SASP (Vu que ce statut SCIC existe depuis 2001).

Encore une fois le contribuable valenciennois s’est bien fait niquer. Il est anormal qu’un bien collectif soit spolié au profit d’une minorité sans ambition.

hetm
BANNI
Messages : 499
Inscription : 16 juin 2015, 07:38

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par hetm »

dooby59 a écrit :C’est exactement ce qu’a fait le Sporting Club Bastiais. Je suis sûr qu’ils reviendront encore au premier plan (Comme ils l’ont toujours fait) et qu’ils seront plus fort avec ce type de montage.

Il est anormal que la collectivité locale de Valenciennes Métropole n’ait aucun droit de regard en ayant largement participé au sauvetage du club. Pareil pour la ville de Valenciennes qui subventionne le club. On aurait dû dès 2014 redémarrer en statut SCIC et non SASP (Vu que ce statut SCIC existe depuis 2001).

Encore une fois le contribuable valenciennois s’est bien fait niquer. Il est anormal qu’un bien collectif soit spolié au profit d’une minorité sans ambition.
Stop ! encore une fois, on veut faire intervenir l'Etat ( mairies, collectivités, départements et j'en passe…) Je paie déjà assez d'impôts et de taxes comme cela ! C'est aux "privés" d'intervenir !

RAVEN
Etudiant
Etudiant
Messages : 683
Inscription : 07 mai 2007, 01:00
Localisation : Lille, Calais et Valenciennes (pas assez souvent à mon goût)

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par RAVEN »

hetm a écrit :
dooby59 a écrit :C’est exactement ce qu’a fait le Sporting Club Bastiais. Je suis sûr qu’ils reviendront encore au premier plan (Comme ils l’ont toujours fait) et qu’ils seront plus fort avec ce type de montage.

Il est anormal que la collectivité locale de Valenciennes Métropole n’ait aucun droit de regard en ayant largement participé au sauvetage du club. Pareil pour la ville de Valenciennes qui subventionne le club. On aurait dû dès 2014 redémarrer en statut SCIC et non SASP (Vu que ce statut SCIC existe depuis 2001).

Encore une fois le contribuable valenciennois s’est bien fait niquer. Il est anormal qu’un bien collectif soit spolié au profit d’une minorité sans ambition.
Stop ! encore une fois, on veut faire intervenir l'Etat ( mairies, collectivités, départements et j'en passe…) Je paie déjà assez d'impôts et de taxes comme cela ! C'est aux "privés" d'intervenir !
Les pouvoirs publics interviennent DEJA.
Il serait donc normal d'adopter un statut juridique qui leur permette d'avoir un droit de regard et de participer aux décisions du club, prises notamment avec l'argent public.

dooby59
Légende du forum
Légende du forum
Messages : 18395
Inscription : 21 sept. 2006, 01:00
Contact :

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par dooby59 »

+1 RAVEN

Bizarrement ces gens qui se plaignent, on ne les entend pas quand les pouvoirs publics viennent sauver une SASP...

Et puis bon, le privé il veut bien intervenir mais d’autres privés (Qui ont bénéficiés du soutien des pouvoirs publics) veulent l’en empêcher...

Donc battez vous pour la bonne cause au lieu de bêler pour rien.

dooby59
Légende du forum
Légende du forum
Messages : 18395
Inscription : 21 sept. 2006, 01:00
Contact :

Re: Projet d'actionnariat populaire

Message par dooby59 »

Article intéressant :
Sporting club de Bastia : les socios lancent leur campagne de renouvellement
Par P. Y. P.
12 juillet 2019 à 14:05

Après le naufrage du Sporting-club de Bastia en juin 2017, un engouement immense s'était formé autour du SECB, Socios Étoile Club Bastiais. Une grande opération de crowdfunding avait été lancée et 5 470 supporters d'ici et d'ailleurs avaient permis d'obtenir une somme avoisinant les 300 000 €.

Un mouvement d'une importance inédite dans l'histoire du football français, témoignant de la place du Sporting dans le coeur des Corses.

Deux ans après la première campagne de dons, les principaux membres du SECB ont donné hier matin sur la place Saint-Nicolas, une conférence de presse pour dresser le bilan et parler avenir.

La nouvelle campagne a débuté hier jeudi soir.

220 000 € d'ores et déjà investis

Afin d'aborder en toute transparence la prochaine campagne de renouvellement, cinq personnes étaient présentes pour parler chiffres et projets : Jean-François Coquery, ancien trésorier et nouveau président du SECB en remplacement d'Anthony Luciani qui laisse sa place avec le sentiment du devoir accompli après deux années à la tête du mouvement, Ludovic Matteoli prenant la fonction de trésorier, Guillaume Longo, secrétaire et deux représentants des Socios à l'intérieur du club, Loïc Capretti et Mathieu Chabert.

Pour ce dernier, les Socios ont eu un réel impact et continueront d'en avoir un avec le soutien populaire : "En deux ans, nous avons, grâce à l'intégration de deux membres au sein du club, pu nous faire entendre. Nous avons participé à la création de la SCIC avec un financement de 200 000 €. Dès lors, quel que soit le budget, un droit de vote à hauteur de 20 % des voix concernant les futurs choix du club et ça, c'est inédit en France, voire en Europe."

Pour Loïc Capretti, le salut du Sporting passera par la professionnalisation et la mise en place rapide d'un centre de formation : "Le problème récurrent du SCB ces dernières années, c'est de réagir et non d'agir. Désormais, nous investissons histoire de préparer au mieux l'avenir, nous avons déjà injecté 20 000 € dans l'académie, nous poursuivrons avec ce qui sera récolté lors de la prochaine campagne."

Pour participer, rendez-vous sur le site officiel du SECB. Les tarifs seront de 50 € pour les nouveaux Socios et 25 € pour ceux déjà présents il y a deux ans.
Source : Corse Matin

Répondre