Comment remplir le stade du Hainaut ?

dooby59
Légende du forum
Légende du forum
Messages : 18395
Inscription : 21 sept. 2006, 01:00
Contact :

Re: Comment remplir le stade du Hainaut ?

Message par dooby59 »

TLBXL a écrit :Tivoli Stadium payé 50M€ par le club, les supp, la ville notamment (prêt d'argent au club?) avec des charges annuelles (hors remboursement de prêt) de 2M€... la même chose à VA, et le club se fait descendre par les spécialistes.
46 millions d’euros pour un stade de 32 960 places, c’est pas cher quand tu vois comment on s’est fait entuber à Valenciennes (94,6 millions d’euros, soit 2 fois plus cher pour 8 000 places en moins).

Qui doit se faire descendre du coup ?

Tu crois qu’il arriverait quoi si VA déposait le bilan et repartait en National 3 ? Valenciennes Métropole devrait s’asseoir sur le loyer du club et tout supporter...
TLBXL a écrit :Pour un club sans passé en BL1.
Résultat, le club se casse la gueule, fait faillite, le stade est vendu pour 1€ symbolique à la ville (qui renonce à 15M€ si j'ai bien compris) qui du coup supporte les charges annuelles de 2M€.
Qui renonce à 15 millions d’euros ? Le club ? Parce si c’est la ville, je ne vois pas comment elle pourrait renoncer à 15 millions d’euros, si elle récupère la propriété du stade ?
TLBXL a écrit :Maintenant, le club paie un loyer à la ville (150K€ en Regionalliga West) et, si le club remonte en BL2 puis BL1, le loyer augmentera à 1,3M€ (BL2) et 2,8M€ (BL1) avec en plus une partie des bénéf, des droits TV et des frais de transferts reversée à la ville. Un bon deal? J'en doute fort, et pour le club, et pour la ville.
Rien n’empêche au club de retrouver une stabilité à l’échelon professionnelle et de trouver un deal par rapport à la propriété du stade (Déduction de loyer, etc).

L’avantage, c’est que l’Allemagne est moins interventionniste que la France (Exemple : Estrosi qui ne veut pas lâcher l’Allianz Riviera, Marseille qui ne veut pas lâcher le Vélodrome, Bordeaux qui ne veut pas lâcher le Matmut Atlantique).
TLBXL a écrit :En ce qui concerne la jauge à 32000 spectateurs, il y a beaucoup de club pros à proxiité (Eindhoven, Liège, Gladbach, Köln, Leverkusen) mais il y a un bassin de population.
D’ailleurs, en parlant de cela, le propriétaire du Standard va terminer Sclessin et finalement le passer à « seulement » 31 814 places. Alors qu’il est le club le plus populaire en Belgique et qu’il n’y a pas si longtemps encore, ils parlaient de faire 40 000 places.

Comme quoi, c’est une tendance de nombreux clubs de réduire la capacité existante (Ou la capacité initiale des projets) pour augmenter le revenu moyen par spectateur.

Le Standard préfère investir dans la diversification de ses revenus (immeuble multifonctionnel de bureaux, des espaces HoReCa, un fitness, une crèche, une zone commerciale et un espace dédié aux loisirs), que d’augmenter significativement la capacité et ils ont raison !

23 000 abonnés cette année au Standard et un stade quasi à guichets fermés (Source : ICI).

Voir le projet : ICI
TLBXL a écrit :Et surtout il y a une ferveur en Allemagne qu'on n'a pas en France. Mais la partie sportive n'a pas été mise en place, et c'est ça le coeur du métier du foot: le foot. Donc maintenant, stade qui va coûter plus au club (sauf sur ce match, qui va générer des recettes, sachant que Leverkusen est à moins d'1h de route).
La France part de beaucoup beaucoup plus loin car le football anglais est libéralisé depuis toujours ! Il y a toujours eu des têtes pensantes de l’autre côté de la Manche pour faire évoluer le football économiquement. La population du Royaume-Uni a toujours vécue avec des clubs qui se sont toujours renforcés, ont toujours grandi économiquement afin d’assurer une croissance sportive. Alors qu’ici, on en est encore à avoir les pouvoirs publics qui se mêlent de la vie des clubs... Des clubs qui vivotent, cumulent les dépôts de bilan et l’irrégularité sportive, faute de moyens et de modèle économique solide.

Manchester United est propriétaire d’Old Trafford depuis 1910 ! Lors de la folie du football business au début des années 90, le club a su attirer des capitaux avant tout le monde et exploser son développement.

Ça n’est pas un problème de culture footballistique (La France aime le foot (De nombreuses villes l’ont prouvés), le problème c’est que ses clubs n’ont jamais été suffisamment performants économiquement pour assurer une régularité et une croissance sportive et intéresser encore plus la population), c’est un problème de culture économique, plutôt que de culture footballistique (Sinon la France ne serait pas championne du monde). En France, à chaque dépôt de bilan d’un club, ça saigne un club de ses supporters et il faut tout reconstruire. Comment voulez vous construire quelque chose sur un modèle assurant l’irrégularité ?

On s’est rendu compte du retard des stades lors de l’Euro 2016 ! Le stade Chaban Delmas avait 91 ans quand Bordeaux l’a quitté, le stade du Ray 86 ans et les clubs sont toujours sous l’emprise publique. On en est toujours là ! Un siècle de retard sur les anglais ! On a menotté les clubs avec des montages farfelus, sauf un : Lyon.

Lyon tournait à 20 000 spectateurs de moyenne entre 1980 et 1998. Lors de la saison 1998/1999, c'était 30 000 spectateurs puis 35 000 spectateurs de 1999/2000 à 2014/2015. De 2015/2016 à 2016/2017, c’est passé à 40 000 et maintenant l’OL est à 50 000 ! Aulas a toujours su insuffler un modèle économique et tirer les leviers quand il le fallait, jusqu’à l’avènement : son stade privé ! Qui fait basculer le club dans une autre ère...

En 20 ans, ils ont plus que doublé leurs affluences. Pourquoi ? Grâce à la régularité et à la solidité de leur modèle qui ne fait que faire croître le club.

Quel autre club français peut se targuer d’un tel bilan ?

TLBXL
Prof
Prof
Messages : 3405
Inscription : 23 août 2012, 09:32

Re: Comment remplir le stade du Hainaut ?

Message par TLBXL »

Je te parlais de l'Allemagne, pas de l'Angleterre. Mais ce que tu dis sur l'Angleterre est très juste: chacun s'occupe de ce qu'il doit faire et de ce qu'il sait faire. C'est aussi la même chose en Allemagne. Pas en France. On est d'accord là-dessus. Et Valenciennes en est un bel exemple avec un interventionnisme politique via FD (qui a fait du bon boulot en partie, et du mauvais boulot en partie) pour se servir, et pas pour servir, le club.
La question de la propriété des stades est bien liée, comme tu le montres. En France, les pouvoirs publics ont toujours cherché à s'impliquer. Résultat: en 2019, beaucoup de ville sont propriétaires de stade soit très anciens, soit très modernes. Impossible pour les clubs, sans énormes apports (et bien sûr, sans volonté politique) de les acheter: acheter un ancien stade revient à claquer un pognon fou pour moderniser complètement ou reconstruire à neuf; acheter un stade hyper moderne coute forcément cher. On est dans une impasse à ce niveau-là, sauf à de rares exceptions et sauf si on a des repreneurs solides avec un bon business plan.

Pour continuer sur les anglais et leur gestion intelligente:
Droits TV distribués pour 2017/2018: total de 2,419 milliards. 1,511 milliards distribués à parts égales pour tous les clubs (soit 62% du montant). En France, pour 2017/2018, sur 602M€, c'est 270ME à parts égales (soit 33%)! Plus gros revenus TV en ANGL = 150M€ pour Liverpool, plus petit = 95M€ pour WBA (soit une différence de 30%). En France, 60M€ pour le PSG contre 20M€ pour Dijon cette saison (soit une différence de 60%). Les anglais sont aussi plus intelligents de ce côté-là. Car avec davantage d'argent des droits TV pour les petits clubs, ceux-ci peuvent être plus fort sur la masse salariale et l'argent des transferts. Tant qu'on n'aura pas compris ça en France, les petits clubs deviendront toujours plus petits et par rapport aux gros français, et par rapport aux "petits" des autres championnats.
Et c'est hyper important de pouvoir améliorer la compétitivité sportive, car c'est ça qui généère le reste. Si je prends tes deux exemples, OL et Standard:
OL - en progression "public" depuis les années 90. Pourquoi? Parce que sportivement, ça progresse. Constamment. Ils "stagnent" en haut de L1, mais ils ont fait 1/2 de Coupe d'Europe sur les deux dernières décennies. Et les supp' savent que ça ne va pas s'arrêter brutalement. Le nouveau stade accompagne et va amplifier ce processus: davantage de place, davantage de supp, davantage de revenus, davantage de sponsoring et d'argent via ce biais, pus les activités hors-foot qui vont elles aussi générer du cash. Mais le driver central, c'est le foot.
Standard - la courbe d'affluence a fait le yoyo depuis 10 ans. Fin des années 2000, Michel Preudhomme + génération dorée avec enfin des titres et des beaux parcours européens = spectateurs. Ensuite, baisse des résultats car politique sportive incohérente = baisse du nombre de supporters. Quand sportivement ça reprenait forme, le public revenait. Sur les deux dernières années, ça a bien joué, les résultats ont été là, la politique sportive était plus cohérente = public revient.
Pour l'OL comme pour les Rouches, ce ne sont pas les stades qui ont généré des revenus pour la politique sportive. Ce sont les autres fondamentaux: centre de formation, bonnes recrues, politiques sportives cohérentes (qui entrainent sponsors + publics). Et maintenant, ils capitalisent avec leur stade et les activités annexes hors-foot qui peuvent générer davantage de tunes.

A VA, on a un outil perfectible, dans la gestion comme dans la structuration. il faudra de l'argent et des pouvoirs publics comprenant qu'il vaut mieux revendre le stade que le gérer (ou faire ce que tu proposes, avec le bail emphythéotique). Mais surtout, surtout, une politique sportive cohérente que la bonne gestion du stade pourra venir épauler!

Pour Aachen, la ville - si j'ai bien compris - avait avancé 15M€ au club. le club a fait faillite: avance perdue, non remboursée. La ville récupère un stade qui lui rapporte 150k€ par an et lui coûte 2M€. Si l'Alemania venait à remonter en BL2, voire en BL1, un meilleur deal (pour la ville comme le club) pourrait être convenu. Mais on en est loin, et donc la situation actuelle est donc négative pour la ville.

dooby59
Légende du forum
Légende du forum
Messages : 18395
Inscription : 21 sept. 2006, 01:00
Contact :

Re: Comment remplir le stade du Hainaut ?

Message par dooby59 »

TLBXL a écrit :Mais ce que tu dis sur l'Angleterre est très juste: chacun s'occupe de ce qu'il doit faire et de ce qu'il sait faire. C'est aussi la même chose en Allemagne. Pas en France. On est d'accord là-dessus. Et Valenciennes en est un bel exemple avec un interventionnisme politique via FD (qui a fait du bon boulot en partie, et du mauvais boulot en partie) pour se servir, et pas pour servir, le club.
Même si j’en veux à FD d’avoir fait n’importe quoi par rapport au stade (Cadeau empoisonné), je ne renierais jamais ce qu’il a fait pour le centre d’entrainement et de formation, surtout qu’il est bien dimensionné pour VA. Le club s’est engagé dans un prêt pour en devenir le propriétaire et bénéficier d’un actif. C’était exactement ce qu’il fallait faire.

Comme quoi, on ne peut pas cracher partout et qu’il faut reconnaître ce qui a été fait en bien.
TLBXL a écrit :La question de la propriété des stades est bien liée, comme tu le montres. En France, les pouvoirs publics ont toujours cherché à s'impliquer. Résultat: en 2019, beaucoup de ville sont propriétaires de stade soit très anciens, soit très modernes. Impossible pour les clubs, sans énormes apports (et bien sûr, sans volonté politique) de les acheter: acheter un ancien stade revient à claquer un pognon fou pour moderniser complètement ou reconstruire à neuf; acheter un stade hyper moderne coute forcément cher. On est dans une impasse à ce niveau-là, sauf à de rares exceptions et sauf si on a des repreneurs solides avec un bon business plan.
En fait, quand je vois qu’on se foutaient de la gueule de Toulouse parce qu’ils avaient décidés de rénover le Stadium une nouvelle fois, avec un budget relativement faible, plutôt que de partir sur un projet coûteux, engageant la collectivité pour des décennies et pouvait couler leur club pour très longtemps, ils ont été super intelligents !

Ils ont laissé les autres métropoles engager des sommes d’argent publiques monstrueuses et payer les pots cassés. Maintenant, ils savent ce qu’il faut faire et ne pas faire.

Nantes avait aussi préféré se retirer de la candidature UEFA Euro 2016 car cela engageait trop la municipalité. Finalement, ils ont eu raison aussi ! Kita veut faire un stade privé maintenant, ce qui serait top économiquement pour le FC Nantes.
TLBXL a écrit :Pour continuer sur les anglais et leur gestion intelligente:
Droits TV distribués pour 2017/2018: total de 2,419 milliards. 1,511 milliards distribués à parts égales pour tous les clubs (soit 62% du montant). En France, pour 2017/2018, sur 602M€, c'est 270ME à parts égales (soit 33%)! Plus gros revenus TV en ANGL = 150M€ pour Liverpool, plus petit = 95M€ pour WBA (soit une différence de 30%). En France, 60M€ pour le PSG contre 20M€ pour Dijon cette saison (soit une différence de 60%). Les anglais sont aussi plus intelligents de ce côté-là. Car avec davantage d'argent des droits TV pour les petits clubs, ceux-ci peuvent être plus fort sur la masse salariale et l'argent des transferts. Tant qu'on n'aura pas compris ça en France, les petits clubs deviendront toujours plus petits et par rapport aux gros français, et par rapport aux "petits" des autres championnats.
Je suis d’accord, mais à une seule condition : que les clubs français investissent obligatoirement une part de cette éventuelle hausse des droits TV dans la diversification de leurs revenus et pas en surpayant les joueurs. Le problème, c’est que c’est ce qui avait été fait par le passé... Les dirigeants du foot français ont une nouvelle fois regardé sur le court terme et pas le long terme, maintenant on en paie les pots cassés.
TLBXL a écrit :Et c'est hyper important de pouvoir améliorer la compétitivité sportive, car c'est ça qui généère le reste. Si je prends tes deux exemples, OL et Standard:
OL - en progression "public" depuis les années 90. Pourquoi? Parce que sportivement, ça progresse. Constamment. Ils "stagnent" en haut de L1, mais ils ont fait 1/2 de Coupe d'Europe sur les deux dernières décennies. Et les supp' savent que ça ne va pas s'arrêter brutalement. Le nouveau stade accompagne et va amplifier ce processus: davantage de place, davantage de supp, davantage de revenus, davantage de sponsoring et d'argent via ce biais, pus les activités hors-foot qui vont elles aussi générer du cash. Mais le driver central, c'est le foot.
Aulas est très intelligent. Il a compris qu’il fallait sans cesse diversifier les revenus pour chercher de la croissance.

Quand on regarde les revenus d’OL Groupe, on voient qu’ils ont des sources de revenus partout où c’est possible et où la majorité des clubs français ne vont pas (L’OL est un vrai aspirateur à cash). Il y a des revenus « Event » avec « Produits de la marque », « Produits images, voyages et divers ». Source : ICI

A mon avis, ça doit englober toutes les filiales style « OL Café », « OL Brasserie » « OL Loisirs Développement » (Bowling, mini golf, trampoline, etc) et tout le bordel. Ça me rappelle le génie de Martel (Il faut bien l’avouer) à l’epoque avec RCL Mobile, RCL Pompes funèbres, etc ! Le RCL était très fort aussi là dessus, à une époque.

Sans parler qu’Aulas cherche à faire un club omnisports avec la prise de participation d’OL Groupe dans l’ASVEL. Aulas va construire une Arena de 17 000 places, à 100 millions d’euros, dans « OL City », à côté du Groupama Stadium pour diversifier encore ses revenus et faire de l’event indoor :lol: Un génie, on vous dit (Bon, ça c’est juste le modèle du Barça, mais chut :lol:).

Voir : ICI
TLBXL a écrit :Standard - la courbe d'affluence a fait le yoyo depuis 10 ans. Fin des années 2000, Michel Preudhomme + génération dorée avec enfin des titres et des beaux parcours européens = spectateurs. Ensuite, baisse des résultats car politique sportive incohérente = baisse du nombre de supporters. Quand sportivement ça reprenait forme, le public revenait. Sur les deux dernières années, ça a bien joué, les résultats ont été là, la politique sportive était plus cohérente = public revient.
Pour l'OL comme pour les Rouches, ce ne sont pas les stades qui ont généré des revenus pour la politique sportive. Ce sont les autres fondamentaux: centre de formation, bonnes recrues, politiques sportives cohérentes (qui entrainent sponsors + publics). Et maintenant, ils capitalisent avec leur stade et les activités annexes hors-foot qui peuvent générer davantage de tunes.
D’où l’intérêt d’avoir une diversification de tes revenus. Ça te permet d’avoir un matelas financier quand t’as un coup de mou au niveau sportif car le sportif reste une donnée aléatoire et pas maîtrisable.

Aulas a compris que plus il investissait dans la diversification des revenus, plus il faisait grossir sa capitalisation et plus il évitait l’accident industriel.

Quand tu plonges, t’effaces plus facilement tes pertes. À VA, si on avaient anticiper un modèle comme celui là, à notre échelle bien sûr, on auraient peut être moins galéré. J’aime l’idée du club omnisports (Monaco l’a, Lyon est bien parti pour le créer, le PSG l’a aussi et parlait à un moment donné de le diversifier (Paris Levallois intégré sous la bannière PSG Basket ?).
TLBXL a écrit :A VA, on a un outil perfectible, dans la gestion comme dans la structuration. il faudra de l'argent et des pouvoirs publics comprenant qu'il vaut mieux revendre le stade que le gérer (ou faire ce que tu proposes, avec le bail emphythéotique). Mais surtout, surtout, une politique sportive cohérente que la bonne gestion du stade pourra venir épauler!
Le délire, c’est que Laurent Degallaix est d’accord pour laisser la gestion du SDH à un repreneur (Bon pas à n’importe quel branquignole), mais tout est prêt.

Sauf à cause d’EZ qui nous emmerde, mais c’est qu’une question de temps avant qu’il nous coule.

Le bail emphytéotique, je crois à cette option car c’est celle qui va arranger n’importe quel investisseur à court terme. Mieux vaut signer un tel contrat et investir dans le sportif + la diversification de tes revenus. La propriété du stade, ça peut venir au fil du temps, selon le projet, mais c’est pas l’urgence du projet.

Même un Partouche, je doute que ça soit dans son intérêt premier ou dans ses cordes de racheter le SDH.
TLBXL a écrit :Pour Aachen, la ville - si j'ai bien compris - avait avancé 15M€ au club. le club a fait faillite: avance perdue, non remboursée. La ville récupère un stade qui lui rapporte 150k€ par an et lui coûte 2M€. Si l'Alemania venait à remonter en BL2, voire en BL1, un meilleur deal (pour la ville comme le club) pourrait être convenu. Mais on en est loin, et donc la situation actuelle est donc négative pour la ville.
Bizarre, une sorte de prêt comme la région l’a fait avec le RCL ? Je doute d’un prêt sans qu’aucune garantie n’ait été prise... Il y a forcément quelqu’un qui s’est porté caution pour le club ou alors le club avait injecté l’apport de 15 millions dans le stade et la ville ayant recupéré le stade pour 1€ symbolique, elle pourra le revendre au club un jour, loyer déduit + charges à déduire, là personne ne sera perdant, sauf si le club reste 20 ans à l’échelon amateur, là, la ville est perdante avec les charges.

Répondre